10 conseils pour introduire le yoga au quotidien

 

Faire du yoga tous les jours sans se casser la tête? Oui, c’est possible! Et croyez-moi, ça n’a pas besoin d’être lourd ou compliqué.

 

Lorsque nous parlons d’introduire le yoga au quotidien, nous pensons généralement aux séquences d’asanas, c’est-à-dire les enchaînements de postures. La pratique du yoga ne se résume pas qu’à cela, mais c’est un très bon point de départ. L’idée est d’y aller simplement pour nous permettre de développer et maintenir l’habitude.

 

Pour développer une pratique durable, les mots clés sont : plaisir, régularité et… patience! Ce n’est pas en trois jours que nous nous mettrons confortablement sur la tête (et pour certains, nous ne ferons jamais cela non plus!). 5 minutes suffisent pour faire une différence. Deux respirations ramènent le calme. La régularité permet de pratiquer lorsque nous en avons peu -pas- envie… c’est-à-dire souvent au moment où nous en avons en réalité le plus besoin!

 

Un truc pour retenir le tout et se motiver? Locana Sansregret disait, P + S = B. Petite pratique plus souvent donne beaucoup de résultats!

 

Le yoga peut se pratiquer par tous, peu importe l'âge, le genre ou l'état de santé. Il existe des postures (et des variations) pertinentes selon toutes les étapes et défis de notre vie. Les accessoires sont également un outil intéressant afin d'adapter notre pratique.

 

Quelques bienfaits :

- Améliorer la souplesse

- Être de bonne humeur

- Augmenter sa patience

- Améliorer concentration et mémoire

- Soulager les tensions

- Développer la confiance en soi et l’équilibre

- Prendre du recul

- Diminuer le stress et l’anxiété

- Diminuer le risque de blessure

 

La pratique régulière du yoga permet de développer la réponse à la relaxation, ce qui a un impact direct sur notre relation avec le stress. Plus nous l'activons régulièrement, plus il est facile et rapide de le faire lorsque nous vivons de l'anxiété.

 

Le yoga ne prend pas du temps, il donne du temps.

 

Selon moi, voici 10 éléments à garder en tête pour introduire le yoga dans le quotidien... avec plaisir!

 

1. Se donner un rendez-vous réaliste et le respecter

Par exemple, 5 minutes au saut du lit, 10 minutes le midi, 5 minutes avant de dormir. Le meilleur moment sera celui qui aura le plus de chances de se reproduire pour nous !

 

2. Encourager la fréquence plutôt que l’intensité / le temps

Pratiquer chaque jour un 5-10 minutes instaure une régularité. Par exemple, se brosser les dents chaque jour est devenu une habitude qui est nécessaire à notre quotidien. La pratique du yoga peut être aussi simple. Quand tout ira trop vite, que nous nous sentirons débordés ou encore envahi par les émotions, il sera instinctif pour nous de maintenir notre habitude.

 

3. Choisir son endroit

Honnêtement, le yoga peut se pratiquer un peu partout… Avec ou sans tapis. Une amie pratiquait dans son bureau, à son arrivée au travail. Si cela est motivant pour nous, n’hésitons pas à créer une ambiance : lumière, chandelles, encens, musique, etc.

 

4. Se déconnecter

Rester disponible pour toutes nos alertes (cellulaire, téléphone, ordinateur, porte) nous rend moins disponible pour nous. Évitons les distractions. Nous cherchons à créer un moment de connexion avec nous-mêmes. En nous déconnectant, nous vivons dans le moment présent, et nous concentrons sur une seule tâche.

 

5. Respirer

Essayons de respirer par le nez, autant à l’inspiration qu’à l’expiration. Ne retenons notre respiration (notre souffle) en aucun cas. Si nous remarquons que nous avons tendance à retenir le souffle dans une pose, nous travaillons possiblement au-delà de notre zone de travail. Ajustons au besoin. En tout temps, notre pratique doit rester agréable.

 

6. Être à l’écoute de notre corps

Je répète souvent dans les cours qu’il existe autant de variations à chaque posture que de corps.

 

Si ça fait mal, arrêtons. Adaptons la posture (profondeur, intensité, accessoires, temps de maintien). Nous évoluons dans notre zone de travail, une zone qui nous permet d’agrandir notre zone de confort tout en maintenant le visage détendu et le souffle régulier. Un bon indice? Nous pouvons continuer de respirer par le nez (classique!). Si c’est inconfortable dans la posture, respirons. Les inconforts physiques sont d'excellents professeurs. Se détendre dans l'inconfort diminue son importance.

 

Aucune recherche de performance ni d’attente particulière, juste une attention aux sensations qui traversent notre corps et notre esprit.

 

Petits rappels :

- Nous ne sommes pas nos pensées

- Mâchoire décontractée

- Souffle fluide par le nez

 

7. Déterminer une intention

Cela peut être quelque chose vers laquelle nous tendons ou une posture cible.

Explorons dans le plaisir nos limites et cultivons la patience.

 

8. Nous gâter avec des postures agréables

Notre corps a besoin de poses d’ouverture? N’hésitons pas à les pratiquer. Les accessoires peuvent rendre les postures confortables et nous donner hâte de nous rendre sur le tapis. Les postures familières sont souvent agréables et donnent un point de référence pour observer notre progression.

 

9. Ne pas oublier savasana!

La posture de relaxation finale est primordiale. Elle marque le passage entre la pratique et la vie quotidienne. Traditionnellement, il s’agit d’une posture qui permet de développer une relation émotionnelle avec notre propre mort, comme une pratique à mourir pour mieux renaître. J’aime la comparer à un coucher de soleil. Le défi? Rester ici et maintenant dans l’immobilité, sans se laisser envahir par les pensées (observons-les sans les suivre).

 

La réalisation de Savasana permet de développer la réponse à la relaxation et encourage le lâcher-prise. Elle est l’ultime pose (asana) d’intégration après une pratique de yoga, permettant l’assimilation des bienfaits de toutes les postures précédentes

 

10. Terminer avec 3 gratitudes – pour nous, pour quelqu’un et pour la vie

La gratitude est une forme de reconnaissance, souvent accompagné d’un sentiment positif et agréable. Difficile au début, c’est une habitude qui se développe et qui nous permet de cultiver… le bonheur ;)

 

 

Aussi, le yoga n’est pas constitué que par les asanas. Il s’agit d’un enseignement philosophique indien. En sanskrit, « yoga » signifie « union ». Pensons à l’union, à une harmonie, du corps et de l’esprit. Le yoga nous donne l’occasion et les outils pour revenir à soi et cesser les perturbations du mental (ex. : pensées envahissantes).

 

Nous pouvons varier les pratiques selon les jours, et pourquoi pas, se laisser guider à l’occasion! La chaîne Youtube de Yoga Metta propose quelques options. Les techniques de respiration ou de méditation, une posture seule (et non un enchaînement)... ce sont aussi des façons de pratiquer le yoga.

 

Bonne pratique!

 



Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés